Sondage Harris Interactive : Des européens massivement antiracistes

Sondage Harris Interactive : Des européens massivement antiracistes

france inter -Récupéré

Retrouvez les résultats sur le site de Harris Interactive :    http://harris-interactive.fr/opinion_polls/la-lutte-contre-les-discriminations-en-europe/

  1. À travail égal, garantir la même rémunération et la même retraite pour toutes les personnes travaillant dans votre pays, quelle que soit leur nationalité
  2. Renforcer les sanctions juridiques en Europe contre les employeurs coupables de discriminations liées à l’origine, la nationalité, la couleur de peau ou la religion
  3. Autoriser les recours collectifs en justice ( » class actions « ) pour les victimes d’une même discrimination liée à l’origine, la nationalité, la couleur de peau ou la religion
  4. Rendre anonymes les candidatures (CV) examinées par les employeurs, afin que la sélection pour les entretiens d’embauche repose uniquement sur la base des diplômes et de l’expérience
  5. Régulariser les travailleurs étrangers résidant en Europe sans titre de séjour mais qui disposent d’un contrat de travail, afin qu’ils bénéficient des mêmes droits et rémunération que les travailleurs européens
  6. Autoriser tous les étrangers travaillant légalement en Europe à devenir titulaires de la fonction publique et des entreprises publiques (sauf dans certains cas : armée, police, diplomatie, etc.), comme c’est le cas pour les étrangers originaires des pays de l’Union européenne
  7. Permettre à tous les étrangers résidant depuis cinq ans en Europe de voter aux élections municipales et européennes, comme c’est le cas pour les étrangers originaires des pays de l’Union européenne

La Maison des Potes a fait réaliser par Harris Interactive un sondage auprès des Britanniques, des Espagnols et des Français pour tester leur assentiment à propos de sept propositions ayant rapport aux discriminations :

Capture d’écran 2016-01-19 à 14.26.21

Capture d’écran 2016-01-19 à 14.26.38

Capture d’écran 2016-01-19 à 14.26.47

Capture d’écran 2016-01-19 à 14.26.57

 

Des européens anti-discriminations, mais moins pro intégration

 

Il ressort de ce sondage avant tout que ces trois nations sont majoritairement en accord avec l’ensemble des propositions. Néanmoins,  les mesures évoquant des principes d’égalité (82% des français sont pour la première proposition), ou de défense face à une inégalité (90% des espagnols sont pour la deuxième proposition) obtiennent de meilleurs taux d’approbation que les mesures ayant trait à la nationalité ou la citoyenneté (seuls 48% des français approuvent la proposition 7.

 

Une approbation comparable mais nuancée selon les pays…

 

Si nous faisons face à des taux d’un même ordre de grandeur, on observe des nuances selon les pays. En effet, l’Espagne est le pays qui voit le plus grand nombre de ses citoyens à approuver les mesures soumises en matière de lutte contre les discriminations.

 

Le Royaume uni, quant à lui, est dans une situation intermédiaire. Les Français sont eux à la traîne dans ce sondage où ils sont systématiquement dans un niveau d’approbation inférieur aux espagnols.

 

… liée au paysage politique de chaque état

 

On observe que dans les pays où l’extrême droite est forte (France, FN ; Royaume-Uni, UKIP), les taux d’approbation sont sensiblement inférieurs aux taux espagnols, où c’est le mouvement PODEMOS (gauche) qui domine le paysage politique.

 

De fait, dans les détails fournis par le sondeur, Harris Interactive, on remarque que les électeurs des partis d’extrême gauche, et de gauche dans ces trois pays sont majoritairement favorables à ces mesures (les électeurs de l’UDI-centre droit français- sont eux aussi favorables aux mesures). Quand les électeurs de droite se voient plus mesurés, et même farouchement contre, notamment davantage les électeurs du Partido Popular (droite espagnole), ainsi que du Conservative Party du premier ministre britannique David Cameron. L’extrême droite est pour sa part vent debout contre la plupart des propositions.

 

Une approbation des français en hausse par rapport à une enquête de 2014

 

Davantage de Français sont en faveur du durcissement des sanctions à l’encontre des auteurs de discriminations (80% contre 61% en 2014), des class actions (75% contre 56%), ainsi que du CV anonyme (72% contre 48%). Cette enquête de 2014, menée pour la Maison des Potes et le magazine Pote à Pote par Harris Interactive, dégageait déjà un intérêt des français pour de telles mesures.

 

Ce bond dans l’opinion publique des mesures en faveur de l’égalité annonce une prise de conscience de l’état des inégalités dans la société française, à l’heure où, pourtant, les tensions pourraient être vives à l’égard des populations d’origines maghrébine ou orientale, en raisons des attentats, de la guerre contre DAECH et de la méfiance qui en résulterait.

 

Un message aux partis politiques affichant une ligne anti immigration

 

Après une « non-défaite » du Front National aux dernières élections, ainsi qu’un score des plus élevés de l’extrême droite, tant en France qu’au Royaume-Uni ou dans d’autres pays d’Europe, un certain nombre de partis avaient multiplié des prises de positions contre l’immigration, l’asile, et défendu des mesures hostiles aux populations d’origines immigrées. Certains gouvernements européens, Hongrie en tête, avaient fait du mauvais traitement des réfugiés syriens une vitrine de leur politique sur le plan européen.

 

Au regard de ce sondage, il apparaît que les européens sont davantage ouverts et progressistes que ne veulent le croire ces marchands de haine.  La place pour un nouveau discours humaniste, réfléchi et responsable se confirme dans les pays testés, en atteste la percée du mouvement PODEMOS en Espagne.

Par  Julien Vanhée

 

Retrouvez le rapport complet ici

Rapport-Harris-La-lutte-contre-les-discriminations-en-Europe-Maison-des-Potes-V2-3-2